Quelle est l’efficacité d’un casque anti-bruit ?

Publié le : 27 août 20215 mins de lecture

Malheureusement pour les mélomanes, de nombreux types de sons ambiants peuvent interférer avec les sons provenant de leurs écouteurs, voire les bloquer. Si vous avez déjà essayé d’écouter un CD ou un lecteur MP3 dans un avion, vous connaissez bien le problème : Le rugissement des moteurs rend difficile l’écoute de ce qui est diffusé par les haut-parleurs, même si ces derniers sont situés dans ou sur votre oreille. Heureusement, les casques antibruit peuvent vous offrir une expérience d’écoute plus agréable.

L’efficacité d’un casque antibruit passif

Les casques antibruit existent en version active ou passive. Techniquement parlant, tout type de casque peut offrir une certaine réduction passive du bruit. Cela s’explique par le fait que les matériaux du casque eux-mêmes bloquent certaines ondes sonores, en particulier celles des hautes fréquences. Les meilleurs casques antibruit passifs sont toutefois de type circum-aural et sont spécialement conçus pour maximiser les propriétés de filtrage du bruit. Cela signifie qu’ils sont remplis de couches de mousse haute densité ou d’autres matériaux absorbant les sons, ce qui les rend plus lourds que les casques normaux. La contrepartie de ce poids supplémentaire est une réduction du bruit d’environ 15 à 20 décibels (dB). Mais si l’on considère que les moteurs à réaction créent 75 à 80 dB de bruit dans la cabine de l’avion, les modèles passifs ont de sérieuses limites. C’est là que les casques antibruit actifs entrent en jeu.

L’efficacité d’un casque antibruit actif

Les casques antibruit actifs peuvent faire tout ce que les casques passifs peuvent faire : leur structure même crée une barrière qui bloque les ondes sonores à haute fréquence. Ils ajoutent également un niveau supplémentaire de réduction du bruit en effaçant activement les ondes sonores de basse fréquence. Comment les casques antibruit y parviennent-ils ? Ils créent en fait leurs propres ondes sonores qui imitent le bruit entrant à tous égards, sauf un : les ondes sonores du casque sont déphasées de 180 degrés par rapport aux ondes intruses. Bien entendu, plusieurs composants sont nécessaires pour obtenir cet effet :

Microphone : un microphone placé à l’intérieur de l’oreillette « écoute » les sons externes qui ne peuvent être bloqués passivement.

Circuit anti-bruit : l’électronique, également placée dans l’oreillette, détecte l’entrée du microphone et génère une « empreinte » du bruit, en notant la fréquence et l’amplitude de l’onde entrante. Après, ils créent une nouvelle onde déphasée de 180 degrés comparé aux autres ondes associées au bruit.

Haut-parleur; « l’anti-son » créé par le circuit antibruit est envoyé dans les haut-parleurs du casque avec le son normal; l’anti-son efface le bruit par interférence destructive, mais n’affecte pas les ondes sonores souhaitées dans le son normal.

Batterie : le terme « actif » fait référence au fait que de l’énergie doit être ajoutée au système pour produire l’effet antibruit. La source de cette énergie est une batterie rechargeable.

Casque antibruit : y a-t-il des inconvénients

Bien que les casques anti-bruit fassent un bon travail en distinguant le son que l’utilisateur veut entendre du bruit de fond qu’il veut exclure, certaines personnes disent qu’ils compromettent la qualité du son en étouffant les sons. Les utilisateurs peuvent également ressentir un changement de pression d’air, bien que les orifices intégrés dans les oreillettes soient destinés à évacuer l’air emprisonné derrière les haut-parleurs. Malgré ces inconvénients, de nombreuses personnes ne reviendront jamais à un casque audio normal. En effet, les casques antibruit font plus que réduire le bruit. Ils contribuent également à atténuer la fatigue en voyage, qui peut résulter de l’exposition à des bruits de basse fréquence pendant une période prolongée. Vous pouvez même utiliser un casque antibruit si vous ne souhaitez pas écouter une autre source audio, mais que vous voulez supprimer le bruit de fond. Et un peu de calme peut être une musique aux oreilles de n’importe qui.

Les signes révélateurs de la perte auditive et quand consulter un audioprothésiste
Quels sont les critères de choix d’un appareil auditif ?

Plan du site